5 ans d'App Store : Les 50 meilleurs jeux (30 à 11)
Inscription

5 ans d'App Store : Les 50 meilleurs jeux (30 à 11)

par La rédaction le 09/07/2013
5 ans d'App Store : Les 50 meilleurs jeux (30 à 11)
iPad iPhone

Il y a cinq ans, le 10 juillet 2008, l’App Store a ouvert ses portes virtuelles au public. Pour les joueurs, le lancement a été un peu raté. Les jeux disponibles étaient essentiellement des portages douteux comme Ms. Pac-Man ou un mauvais spin-off de Super Monkey Ball, et de très onéreux remakes (au moins par rapport aux normes d’aujourd’hui) de Tetris et  Bejeweled 2.

Mais ce lancement fut surtout le commencement de ce qui allait devenir l’un des plus gros points de vente de jeux de la planète. Dans la dernière demi-décennie, l’App Store est devenu un hypermarché, donnant lieu à de nouveaux jeux, des genres, des attitudes et des tendances inédites.

Pour célébrer cet anniversaire, toute la rédaction de Pocket Gamer a voté pour élire les meilleurs jeux de l’App Store. Au cours des prochains jours, nous allons vous révéler nos 50 meilleurs jeux sur iOS sortis durant ces cinq dernières années.

-De la 50ème à la 31ème place
-De la 10ème à la 1ère place

De la 30ème à la 11ème place :

Jacob Jones and the Bigfoot Mystery (Lucid Games)

Jacob and the Bigfoot Mystery est un jeu d’aventure épisodique coloré, dans lequel vous jouez le rôle d’un jeune garçon nommé Jacob.

Vous êtes la nouvelle recrue du camp Eagle Feather, et votre objectif - à travers la résolution d’énigmes et des dialogues avec toutes sortes de créatures - est de lever le voile qui entoure votre nouveau foyer, et ainsi découvrir les nombreux secrets qu’il abrite.


Edge (Mobigame)

Edge est sans doute connu à cause de ses nombreux déboires judiciaires notamment en raison de son nom et d’un patent-troll qui a depuis cessé de faire du mal à de petits indépendants.

C’est aussi et surtout un jeu de plateforme où l’on contrôle un cube qui doit attraper de petites sphères à travers différents niveaux très abstraits.

Et le mieux, c’est que ce héros géométrique improbable se contrôle parfaitement sur un écran tactile.


Sword & Poker 2 (Gaia Co.)

Penser à Sword & Poker 2 nous rend triste.

Quand on considère qu’il combine de manière inattendue, mais tout à fait parfaitement des batailles au tour par tour à la façon d’un RPG, et la stratégie des placements de cartes, c’est presque trop bouleversant de penser que son développeur n’existe plus.

Il n’y aura donc jamais de Sword & Poker 3. Triste, vraiment triste.


Score ! World Goals (First Touch)

8h32. Samedi 29 juin 2013. Londres, en Angleterre. Fàbregas frappe la balle grâce à une passe de Iniesta. Dans un majestueux ballet, un mouvement poétique, le milieu de terrain de Barcelone se retourne et envoie le ballon au-delà de la portée de Stekelenburg. « Ok. 1 point. »

20h33. Samedi 29 juin 2013. Londres, en Angleterre. Fàbregas frappe la balle grâce à une passe de Iniesta. Dans un majestueux ballet, un mouvement poétique, le milieu de terrain de Barcelone se retourne et envoie le ballon sans faillir une seule seconde dans le coin inférieur gauche de la cage. « Excellent. 3 points. »


Flight ! (Armor Games)

Il faut un type particulier de jeu pour transmettre une histoire réconfortante et complexe à travers des niveaux de jeu simples et des images statiques.

Flight ! arrive à cet exploit en mélangeant une histoire fascinante avec des niveaux à traverser grâce à un simple avion en papier, et une bande-son mémorable C’est un bijou du jeu occasionnel.


Fieldrunners (Subatomic Studios)

Même s’il est moins complet que Kingdom Rush, il y a une raison qui rend Fieldrunners aussi populaire au sein de sa catégorie sur iOS.

Il a en effet donné le ton pour un certain type de Tower-Defense, au sein desquels on doit créer ses propres routes bordées de tourelles automatisées afin de faire souffrir des vagues d’ennemis venus par centaine.


True Skate (True Axis)

Croyez-le ou non, mais la plupart des jeux de skates ne sont pas réalistes. Non, vous ne pouvez pas effectuer des cascades de folies avec un seul bouton sur lequel on presse. Et oui, les professionnels du skates ont le même degré de gravité que nous.

True Skate est différent. Il propose un contrôle des doigts délicats, où la physique est basée sur le monde réel. Il récompense la patience et propose des limites intéressantes pour les fans.


The Silent Age

Day of the Tentacle nous a enseigné que le point’n click et le genre aventure vont très bien avec le principe de voyage temporel.

On nous le prouve encore une fois avec The Silent Age qui nous permet de sauter d’un univers post-apocalyptique situé à notre époque, à l’ambiance délirante des années 70. Vos actions durant cette décennie peuvent entrainer un effet domino sur l’avenir, ce qui permet de proposer des puzzles intelligents et innovants.


Kingdom Rush (Ironhide Game Studio)

Pour vous montrer à quel point le premier épisode était bon, on avait vraiment peur que sa suite qui est sortie récemment gâche un peu la formule.

C’est comme si on essayait de faire mieux après une réalisation parfaite. Le concept de tower defense n’est pas nouveau, mais Ironhide y a jouté son talent avec des unités équilibrées et diversifiées, une courbe d’apprentissage parfaite et un style graphique très réussi.


Chaos Rings (Square Enix)

Voilà un éditeur qui connait une chose ou deux au sujet des jeux de rôle.

Square Enix, le créateur de Final Fantasy, a décidé de donner aux joueurs nomades leur propre épopée fantastique dans Chaos Rings et le résultat a été une énorme aventure complètement inédite, avec des combats au top et des graphismes magnifiques. La suite vaut le coup aussi.


Async Corp. (Powerhead Games)

À première vue, Async Corp ressemble à quelque chose de vraiment banal lorsque l’on apprend que le jeu évolue autour d’un ordinateur sans visage.

Mais donnez-lui une petite chance, et vous verrez qu’il a beaucoup plus de personnalité que vous ne le pensez, avec ses mémos laconiques et son gameplay addictif et complètement absurde qui permet de faire face aux casse-tête où le but est de faire correspondre des couleurs entre elles.


World of Goo (2D Boy)

Si vous jouez à World of Goo pour la première fois, vous pourriez être surpris par son univers très étrange. Le but du jeu est de créer des échafaudages précaires, bancals, mais tout de même suffisamment rigides afin de faire passer des petites boules appelées des Goo, qui ressemble fort à du goudron.

C’est un casse-tête difficile avec des tas de références aux univers de Tim Burton, et il fonctionne beaucoup mieux sur iPad par rapport à n’importe quelle autre plateforme.


Orbital (bitforge)

Orbital vous demande de lancer une balle qui va ensuite venir frapper des cercles qui vont alors d’étendre sur une surface plus ou moins grande et vous devrez les frapper une à plusieurs fois afin de les faire disparaitre. Quand un cercle dépasse la ligne en bas de l’écran, c’est le game over.

Il y a un mode Gravity, dans lequel des cercles s’élargissent en exercent une attraction gravitationnelle par rapport à leur taille. C’est Orbital - unique, addictif et brillant.


Miku Flick /02 (Sega)

Brillant, massif et couteux, Miku Flic /02 est comme une voiture des années 60, sauf que l’on est ici dans un jeu de rythme.

Même si vous n’avez jamais écouté une seule chanson en Vocaloid, vous trouverez le fil rouge facilement afin de réaliser les différents défis au sein d’un univers visuel très agréable. Autant de qualités qui font de ce titre le meilleur jeu de rythme sur l’App Store.


Bastion (Warner Bros Entertainment)

Bastion prouve que vous pouvez faire quelque chose d’encore plus éculé avec un genre de jeu à priori limité. Dans notre cas, il s’agit d’un action-RPG, qui propose une expérience vraiment spéciale tournant autour de grands principes fondamentaux.

Un monde de fantaisie détaillé et frais, et un scénario magnifiquement mélancolique, qui se marient avec des contrôles virtuels solides, ce qui lui permet d’être sans aucun doute l’un des meilleurs portages d’un jeu console sur iOS.


DrawRace 2 (RedLynx)

DrawRace proposait une idée convaincante, mais qui méritait un meilleur traitement, et DrawRace 2 réussit ce pari ambitieux.

L’impressionnante suite développée par RedLynx propose un jeu de course magnifique, avec tout un tas de modes, de pistes, de voitures et un nombre de polygones élevé pour une production de ce genre sur iOS. Et le tout est comblé par un gameplay en ligne de dessin ingénieux.


Cut the Rope (Zeptolab)

Cut the Rope est le jeu pour iPhone par excellence. Vous nourrissez un monstre avide de bonbons qui se sont accrochés sur une série de cordes avec des énigmes bien conçues, et un système de notation à trois étoiles, et en prime une physique irréprochable et un héros très mignon.

S’il aurait été finalement question d’un tower defense ou d’un endless runner, on a du mal à croire qu’il n’aurait pas pu être aussi culte que ce puzzle-game.


New Star Soccer (New Star Games)

New Star Sooccer vous demande uniquement d’intervenir lors des points clefs du match, devant les buts, avec une interface façon drag & tap satisfaisante.

À une époque où reproduire l’expérience d’un vrai jeu de football console sur iOS semble être voué à l’échec, New Star Soccer démontre une vraie perspective d’avenir pour son genre sur les appareils tactiles.


Tilt to Live (One Man Left)

Les contrôles de ce genre de jeux sont pour la plupart assez vagues et peu adaptés notamment à cause des boutons virtuels, et certains ne font pas bon usage de l’écran tactile.

Tilt to Live est cependant bien meilleur, si ce n’est le meilleur avec des contrôles à l’accéléromètre très précis, et vous permettant de tisser votre chemin à travers des vagues électriques pouvant signer votre mort.


Flick Kick Football (PikPok)

Quiconque pense que les contrôles tactiles n’ont pas la dextérité des sticks analogiques et des contrôles modernes d’un pad console a bien besoin d’aller voir du côté de Flick Kick Football.

C’est un jeu qui s’appuie entièrement sur son système de contrôle très souple, mais solide comme le roc. Embardée, passes de ballon avec une interface tactile plus que délicieuse, au point même que les non-amateurs de football au sein de l’équipe s’y sont mis.

Partager !

Ajouter un commentaire

Inscrivez-vous pour enregistrer votre pseudo et pour que vos commentaires apparaissent immédiatement !
Votre message :