GREE en difficulté aussi au Japon
Inscription

GREE en difficulté aussi au Japon

par La rédaction le 03/10/2013
GREE en difficulté aussi au Japon
divers Android iPad iPhone mobile

À l’instar de Zynga qui a bien du mal à s’offrir une seconde jeunesse, les efforts de GRRE pour se maintenir restent jusqu’ici assez vains. L’ancien géant du social gaming annonce en effet un vaste plan de départs volontaires, qui concernait 200 employés, sur les 1700 que compte le groupe actuellement au Japon.

Historiquement, GREE a toujours fait passer les intérêts de la maison-mère - située sur l’archipel - en premier, en licenciant en occident, ce fut notamment le cas cet été avec la fermeture de la division anglaise et du même coup européenne. Dans le même temps, GREE confirme la fermeture de ses studios situés à Osaka (30 personnes), les invitant à rejoindre la filiale de Tokyo ou de partir sans ménagement.

Depuis deux ans, le social gaming, autrefois véritable atout au sein des différents App Stores et des features-phones nippons, a largement subit la concurrence des jeux plus traditionnels avec un retour aux sources de la part des joueurs et un ras-le-bol vis-à-vis des achats in-app toujours plus frustrants.

Partager !

Ajouter un commentaire

Inscrivez-vous pour enregistrer votre pseudo et pour que vos commentaires apparaissent immédiatement !
Votre message :