Trucs et Astuces pour éviter les fakes sur Android
Inscription

Trucs et Astuces pour éviter les fakes sur Android

par La rédaction le 22/11/2013
Trucs et Astuces pour éviter les fakes sur Android
Android

C’est devenu une habitude malheureuse, dès qu’une application ou un je sors exclusivement sur iOS, on retrouve une app-fake sur Google Play. Découvrez comment vous protéger. Malheureusement, le Zelda-like de FDG Entertainment Oceanhorn n’est pas disponible sur Android. Il le sera peut-être à l’avenir, mais pour le moment, le jeu habite sur l’App Store.

Pourquoi alors trouve-t-on une application du même nom sur Google Play ? C’est le même nom, la même icône, la même description et la fiche dispose même de screenshots identiques à ceux qu’on trouve sur iOS. Mais ne vous y trompez pas : c’est un piège. C’est en fait l’une des nombreuses fake-apps dont dispose Android et qui tente d’espionner les smartphones d’utilisateurs crédules.

Pour vous aider à ne pas vous faire piéger et à avoir les bons réflexes pour votre smartphone ou votre tablette Adroid, nous vous proposons une série de Trucs et Astuces. Pourquoi ne pas élargir cet article à iOS ? Car sur Google Play, il n’y a pas d’équipe de validation des apps, ce qui signifie qu’il est forcément plus facile d’y mettre des virus ou des faux fichiers.

#1 Regardez le nom de l’éditeur/développeur

Oceanhorn est développé par Cornfox & Bros et édité par FDG Entertainment. Dans le cas de cette fausse application, on peut voir que l’éditeur s’appelle « Jotolo », ce qui est un signe quasi infaillible que l’application n’est pas celle qu’elle semble être. La plupart du temps, l’éditeur reste le même d’une plateforme à une autre, et si ce n’est pas le cas, c’est le développeur qui s’auto-publie. Et si vraiment vous voulez être sur de votre coup, regardez les fiches disponibles sur Pocket Gamer France.

Notez toutefois que certains escrocs ont réussi à s’emparer de nom de développeurs et éditeurs connus, il ne faut donc pas utiliser ce point comme seul critère d’authenticité.

#2 Lisez les commentaires d’utilisateurs

Si vous avez de la chance (notamment sur les jeux très attendus sur Android), vous ne serez pas la seule personne à douter d’une application. D’autres joueurs ont probablement déjà essayé de la télécharger et n’hésitent pas à avertir les autres dans les commentaires d’une fiche. Assurez-vous cependant de dépasser les premières pages de critiques puisque les escrocs n’hésitent pas à poster des commentaires avec cinq étoiles pour noyer les vrais commentaires de clients s’étant fait avoir.

#3 Vérifiez la taille du fichier

La version iOS de Oceanhorn fait 170Mo. C’est impressionnant compte tenu de l’immense terrain de jeu qu’il offre et du contenu disponible. La taille de la fausse adaptation du jeu disponible sur Google Play - qui peut se trouver dans la case « Informations complémentaires » de la fiche - ne fait que 11Mo. C’est largement suffisant pour y mettre un virus, une publicité ou un spyware pas suffisant pour offrir une aventure aussi intéressante que celle d’Oceanhorn.

#4 Regardez les autres jeux du développeur

Oceanhorn est édité par FDG Entertainment qui dispose de nombreux jeux sur Android comme Bloody Harry ou Across Age. On peut d’ailleurs avoir accès à son catalogue en allant voir la case « Autres articles du même développeur ». Dans le cas de cette fausse application signée « Jotolo », on peut voir qu’il n’y a aucun des jeux cités plus haut, et pire encore : c’est bourré de plagiats d’autres applications comme Snapchat ou Minecraft. Grâce à cette ultime vérification, vous êtes en mesure de savoir à 100% s’il s‘agit d’un fake ou d’une véritable application.

Partager !

Ajouter un commentaire

Inscrivez-vous pour enregistrer votre pseudo et pour que vos commentaires apparaissent immédiatement !
Votre message :

Oceanhorn

Couverture de Oceanhorn Oceanhorn
Support : iPhone
Etat du jeu : Disponible
Éditeur : FDG Entertainment
Sorti le : 14/11/2013
Prix : 3.99 € AppStore
Note : 8 Test de Oceanhorn