: ini_set(): Use of mbstring.internal_encoding is deprecated dans le fichier /home/www/hosted/jmobil/public_html/forum/includes/utf/utf_tools.php la ligne 111
 Test de Rome: Total War : le jeu iPad
Inscription

Test de Rome: Total War

Jeu testé sur : iPad Air 2
Par La rédaction le
Sorti en 2004 sur PC, Rome: Total War fût une véritable claque pour les fans de jeux de stratégie en temps réel et a donné naissance à une des plus grosses franchises du genre aux côté de Starcraft et autres Dawn of War. 12 ans plus tard, le titre revient sur iPad dans une version remastérisée et ce, pour notre plus grand bonheur.

Rome: Total War iPad
Les portages de classiques du jeu vidéo sur mobiles nous rappellent souvent que la plupart des jeux vieillissent plutôt mal. Et ce n'est pas uniquement une question de graphismes ou de confort visuel, car les mécaniques de jeu vieillissent également. Le fait que Rome: Total War était un chef d'oeuvre à sa sortie ne veut pas forcément dire qu'il l'est toujours, surtout lorsqu'on parle d'un portage sur un support complétement différent. Les jeux Total War ont toujours représenté d'énormes batailles historiques et les jeux de stratégie en temps réel n'ont que très rarement fonctionné sur les écrans tactiles. Mais Total War possède une arme secrète, à savoir le bouton Pause. Dans le feu de l'action, il est possible d'arrêter le temps pour sélectionner et donner des ordres à vos unités, à l'instar de certains RPG en vue de dessus comme Baldur's Gate. Cette option permettra de ne pas se sentir dépassé par les évènements, et si les vétérans de la série sur PC devront l'utiliser beaucoup plus que d'habitude, ce n'est pas tous les jours que l'on a affaire à un RTS aussi riche et complet sur iPad. Non seulement les batailles proposent un spectacle visuel qu'on ne voit que rarement sur tablettes mais elles profitent aussi d'une profondeur tactique inégalée. Pour réussir, il vous faudra utiliser au mieux vos unités : les lanciers triompheront contre les cavaliers, les archers sont mortels en combat à distance mais s'effondreront en combat rapproché etc. Le jeu vous encourage également à encercler vos ennemis en attaquant par les flancs. Le terrain joue également un rôle crucial, notamment avec ses ponts et ses chemins escarpés. Il peut être tentant de sélectionner toute votre armée et charger vos ennemis à l'arrache, mais ce serait assurément du suicide. 

Rome: Total War iPad
Bien que la possibilité de jouer des escarmouches rapides et des reconstitutions de batailles historiques, le coeur du jeu est situé dans le mode campagne. Cette dernière repose sur un gameplay au tour par tour et vous y incarnez un noble Romain. Si vos débuts seront modestes, vous progresserez vite en construisant vos villes et en faisant des recherches technologiques afin d'étendre votre empire. Car votre but est simple : devenir le nouvel Empereur de Rome et accessoirement conquérir le monde. Une dimension gestion qui vous sera sans doute très familière pour peu que vous ayez déjà joué à un Civilization ou d'autres 4X. Et cette dimension devient vite très addictive, car regarder son empire virtuel grandir est passionnant. Et contrairement à un 4X, les batailles ne sont pas que de simples animations d'icônes mais des escarmouches que vous pouvez livrer vous même, ou résoudre instantanément si vous ne souhaitez pas la jouer. Si vous ne voulez pas combattre, vous pouvez choisir des options plus pacifique. Il est possible de négocier des alliances et des traités de commerce, ainsi que de créer des unités politiques comme des diplomates ou des espions. Tous ces élements de gameplay font partie de l'ADN de la franchise Total War depuis ses débuts sur PC, mais aucun équivalent sur tablette n'offrait une telle richesse jusqu'à présent. Regarder des centaines de légionnaires s'entretuer dans un décor de cité grecque sur son écran d'iPad est tout à fait grisant, et les graphismes ont même subi un léger lifting. Les textures sont un peu plus détaillées que dans la version originale, le tout avec une résolution accrue. 

Rome: Total War iPad
Malheureusement, certains aspects du jeu n'ont pas été modernisés et commencent à accuser leur âge. L'I.A par exemple est redoutable sur le terrain, mais complétement à la masse lors des séquences de stratégie/gestion. Enfin, l'interminable tutorial n'a pas bougé d'un iota et reste toujours aussi lourd et ennuyeux. Pour terminer sur les défauts, l'application a tendance à planter régulièrement et bien que la sauvegarde automatique atténue un peu ce désagrément, il est néanmoins gênant de devoir relancer souvent le jeu. Mais ces défauts ne sont pas grand chose comparé à la richesse et la profondeur tactique du titre. Depuis la sortie du jeu sur PC en 2004, les mécaniques de la série Total War n'ont connu aucun changement significatif et ont seulement été peaufinées et améliorées. Et c'est tout simplement parce que ce gameplay qui était excellent il y'a 12 ans l'est toujours en 2016, et ce quel que soit le support.  

Test de Rome: Total War (iPad)

Les plus

+La vraie expérience Total War, enfin sur iPad
+Une richesse qu'on ne retrouve dans aucun jeu du genre sur tablettes
+La dimension gestion très addictive
+Des graphismes améliorés par rapport à la version originale
+
+

Les moins

-Une I.A qui vieillit plutôt mal
-Des plantages réguliers lors de nos sessions de tests
9
Malgré ses 12 ans d'âge, Rome: Total War n'a rien perdu de sa superbe. Que vous soyez un ancien fan ou un nouveau venu, vous y (re)découvrirez un jeu d'une incroyable richesse qui s'adapte très bien aux écrans tactiles. Un grand jeu n'ayant à ce jour aucun équivalent sur tablettes.
médaille d'or
La note du test est sur un score maximal de 10.

Ajouter un commentaire

Inscrivez-vous pour enregistrer votre pseudo et pour que vos commentaires apparaissent immédiatement !
Votre commentaire :

L'avis des joueurs sur Rome: Total War

Soyez le premier à donner votre avis sur Rome: Total War !