: ini_set(): Use of mbstring.internal_encoding is deprecated dans le fichier /home/www/hosted/jmobil/public_html/forum/includes/utf/utf_tools.php la ligne 111
 Test de The Legend of Zelda: Breath of the Wild : le jeu Switch
Inscription

Test de The Legend of Zelda: Breath of the Wild

Jeu testé sur :
Par La rédaction le
Disponible depuis une dizaine de jours, The Legend of Zelda: Breath of the Wild a causé un véritable déluge de critiques dithyrambiques de la part de la presse spécialisée. Si nous avions déjà écrit un article sur nos impressions après quelques heures de jeu, voici notre verdict final pour cette dernière aventure de Link. Mieux vaut tard que jamais, non ?

Disclaimer : Pour ce qui est de l'histoire, ce texte ne contient aucun spoiler, vous pouvez donc être rassurés sur ce point. Néanmoins, toutes les mécaniques de jeu que nous avons pu rencontrer jusqu'à présent y seront détaillées et commentées. La lecture de ce test doit donc se faire à vos risques et périls. Si vous désirez commencer The Legend of Zelda: Breath of the Wild vierge de toute information, vous pouvez alors quitter cette page. Néanmoins, si vous êtes à deux doigts de craquer et que vous voulez savoir ce qu'il en est, vous êtes au bon endroit. 

The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch
Et oui, cela ne vous a sans doute pas échappés, nous arrivons carrément à la bourre avec notre test de The Legend of Zelda: Breath of the Wild. Il faut dire que la dernière aventure de Link est tout bonnement gigantesque, et nous n'avions clairement pas eu le temps de nous y plonger suffisamment pour rendre un test complet le jour J, et c'est pourquoi nous vous avions fait part de nos impressions après une quinzaine d'heures de jeu. Voici donc notre test complet du jeu, accompagné de sa note définitive.

The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch
Disons-le d'emblée, le monde qu'a conçu les équipes d'Eiji Aonuma est une merveille et quelques minutes suffisent pour y être totalement immergé, et ce pour plusieurs raisons. Tout d'abord, le titre est une vraie réussite artistique et est visuellement splendide. Bien sûr, comparé au récent Horizon: Zero Dawn sorti sur PS4 et à The Witcher 3, le titre accuse un certain retard technique et affiche un aliasing prononcé ainsi que quelques ralentissements. Mais avec sa direction artistique à la frontière entre Skyward Sword et The Wind Waker, on évolue dans un monde magnifique que ne renierait pas un certain Hayao Miyazaki. Breath of the Wild se hisse donc aisément parmi les plus beaux jeux de la franchise. Deuxio, les environnements sont particulièrement variés, avec des déserts arides, des paysages enneigés qui donnent froid dans le dos, des forêts très denses ou des montagnes gigantesques. Et si la beauté de ces environnements vous laissera bouche bée, leur diversité a également un impact sur le gameplay. Car sans l'équipement approprié, Link aura du mal à survivre à certaines conditions extrêmes. Le personnage possède dorénavant une jauge d'endurance et se fatiguera petit à petit lors de ses séances de natation ou de grimpette, sans compter que les conditions climatiques le forceront à varier ces approches. Ce dernier pourra glisser et tomber lorsque la pluie tombe, ses flèches pourront parfois être déviées par certains vents violents et lorsque la foudre gronde, notre héros blondinet aura droit à une bien mauvaise surprise si il porte des équipements métalliques. 

The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch
Quant aux PNJ, animaux et ennemis, ils ne se contentent pas d'attendre votre venue et vivent leur vie. Les daims chasseront leur nourriture dans les forêts, les Bokoblins montent des camps et chassent le sanglier tandis que les renards vaquent à leurs occupations de renards. En ville, les PNJ suivent leur propre routine de manière indépendante. Besoin d'acheter des flèches au beau milieu de la nuit ? Pas de chance, le gérant du magasin est plongé dans les bras de Morphée et vous devrez passer la nuit dans une auberge ou passer le temps à l'extérieur grâce à un feu de camp. Tout ces éléments permettent un niveau d'immersion rarement vu dans un open-world et pour peu que l'on apprécie l'exploration, parcourir ce monde immense n'a jamais l'air d'une corvée et on a toujours envie d'aller plus loin pour savoir ce qui se cache derrière cette montagne immense. 

The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch
Par le passé, les plaines d'Hyrule servaient surtout de hub central pour passer d'un point A à un point B, dans Breath of the Wild c'est le monde d'Hyrule qui constitue le coeur du jeu. Si les fameux donjons traditionnels de la série sont bel et bien de retour, ils se font également plus rares que par le passé. Pour contrebalancer cette rareté, on trouve des sanctuaires disséminés un peu partout dans le monde, qui se complétent le plus souvent en quelques minutes et nous permettent de nous familiariser avec de nouvelles mécaniques de jeu. Une fois le sanctuaire terminé, on obtient une orbe spirituelle et après en avoir obtenu 4, Link pourra recevoir un récéptacle de coeur supplémentaire ou améliorer sa jauge d'endurance. 

Quant aux fameux donjons plus traditionnels, nous ne donnerons aucun détail sur leur nature afin de préserver l'effet de surprise. Mais Hyrule est en lui-même un immense donjon, qu'il faudra explorer et dévoiler parcelle après parcelle. Breath of the Wild ne propose d'ailleurs que très peu de tutoriaux et contrairement à certains épisodes récents de la saga Zelda, on n'a que très rarement l'impression d'être pris par la main. L'équipe de développement a souhaité laisser de plus de place possible à la découverte et a tenu à vous faire trouver les moyens de progresser par vous même. 

The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch
Pour ce qui est des combats, les talents de Link restent inchangés. Il possède toujours un combo d'attaques basiques, sa fameuse attaque chargée, des arcs et des flèches ayant différents, effets, des bombes et autres boomerangs. Mais on note une certaine nouveauté : les mouvements au ralenti. En bondissant de votre cheval et en sortant votre arc, l'action se ralentira pendant quelques secondes pour vous permettre d'aligner quelques ennemis. Lorsqu'un Bokoblin est sur le point de vous frapper avec sa batte, un saut périlleux arrière effectué au dernier moment vous permettra d'exécuter une attaque spéciale et de les terrasser au ralenti. Il est également possible de bloquer les attaques ennemies avec votre bouclier pour ensuite exécuter une parade, ce qui vous donnera quelques précieuses secondes supplémentaires pour porter le coup de grâce. Enfin, la discrétion peut également être votre alliée, et vous pourrez ainsi éliminer instantanément un ennemi endormi ou trop distrait. L'environnement peut également vous aider, avec par exemple des rochers placés à des endroits stratégiques qui vous permettent de balayer tout un camp d'ennemis ou encore de bons vieux bidons rouges explosifs. 

The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch
Cependant, n'allez pas croire que cette palette de possibilités rend les combats plus faciles. Il vous faudra au contraire utiliser au mieux tous les mouvements que vous avez à votre disposition pour en sortir victorieux. Pour commencer, les ennemis sont divisés en plusieurs types. Jusqu'à présent, nous avons rencontré des Bokoblins et des Moblins rouges, bleus et marrons (les rouges étant les moins puissants et les marrons les plus redoutables). Au début, vous devrez certainement fuir les ennemis marron qui peuvent vous mettre à terre en un rien de temps. Ensuite, on trouve des ennemis ayant des compétences spéciales. Si les chauve-souris dites "normales" vous feront des dégâts en vous mordant, les chauve-souris de type électrique vous électrocuteront si elles s'approchent d'un peu trop près. Et l'électrocution fait mal, très mal. 

The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch
Il est donc nécessaire de s'équiper au mieux pour faire face à ces dangers. Et cette fois-ci, aucune épée incassable ne pourra vous sauver la mise (ou en tout cas pas au début du jeu), et vous devrez vous débrouiller pour trouver une épée ou utiliser les armes de vos ennemis. Heureusement, les armes sont trouvables assez facilement dans le monde d'Hyrule et le fait d'abattre un arbre pourra vous donner des branches qui constituent un bon moyen de se défendre que celles-ci se cassent très vite. Plus tard dans le jeu, il sera même possible de crafter ses propres armes grâce à certains minerais. Toutes les armes infligent d'ailleurs un nombre défini de dégâts. Ensuite, il y'a votre armure. Vous en trouverez plusieurs lors de votre aventure et chacune possède ses propres spécificités et pourra être améliorée grâce à certains ingrédients. Vous pouvez également teindre vos vêtements en utilisant différents colorants. 

Mais revenons aux combats proprement dits. Même en étant correctement équipé, vous mourrez régulièrement si vous n'êtes pas suffisamment préparé. Un peu à la manière d'un jeu d'infiltration, il vous faudra prendre le temps de trouver la meilleure approche pour vous frayer un chemin au milieu des ennemis. Prenez d'abord le temps de vérifier si l'environnement peut vous aider (peut être grâce à des rochers ou des bidons rouges), ou regardez si il n'est pas possible d'aligner certains monstres de loin avec votre arc pour ensuite s'infiltrer discrètement dans le camp ennemi. Un peu comme dans la série The Witcher, vous pouvez également concocter des potions qui vous permettront d'améliorer votre attaque, votre défense ou votre endurance, et également trouver et cuisiner de la nourriture pour recharger votre santé. 

The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch
L'un des principaux nouveaux objets à votre disposition est la tablette Sheikah, un équipement prenant la forme d'une tablette qui vous sert à la fois de carte et de jumelle, et possédant de nombreuses fonctionnalités. Ces fonctionnalités sont accessibles dès le début du jeu et remplacent certaines ressources dont vous aviez besoin pour finir les donjons, comme par exemple les bombes. Il y'a par exemple le Polaris, qui vous permet de déplacer différents objets mécaniques ou encore le Cryonis qui vous permet de créer des plates-formes sur des étendues d'eau. La stase est sans doute la fonctionnalité la plus intéressante, car elle vous permet de figer un objet pendant un certain laps de temps. Pendant ce temps, l'objet accumule une sorte d'énérgie qui se relâche lorsque celui-ci est défigé. Toutes ces fonctionnalités peuvent être utilisées de façon illimitée, bien qu'elles devront parfois être rechargées. Vous pourrez cependant les améliorer après avoir rencontré un certain Korok, qui pourra améliorer ses fonctionnalités ou baisser leur temps de recharge. 

The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch
Etant donné que Breath of the Wild accorde une très large place à l'exploration, cette tablette Sheikah devient très incroyablement pratique. En prenant de la hauteur, vous pourrez utiliser les jumelles pour découvrir d'autres lieux et les baliser afin de pouvoir les afficher sur la carte. La carte se dévoilera d'ailleurs au fur et à mesure de notre progression en escaladant des tours qui permettront de la remplir, un peu à la manière d'un Assassin's Creed. Il est aussi possible de placer des marqueurs sur certains endroits afin de ne pas oublier d'y repasser plus tard. En plus d'être une nouveauté très convaincante, cette tablette est indispensable pour ne pas se perdre. 

Et c'est là que nous arrivons à un des points qui va diviser le plus avec ce Breath of the Wild. On retrouve un feeling très proche de celui du tout premier The Legend of Zelda, qui n'hésitait pas à vous plonger directement dans le grand bain sans vous donner d'indications sur la route en suivre. Heureusement, le jeu n'est pas aussi brut de décoffrage que le premier Zelda et le journal de quête ainsi que de subtils indices pourront vous indiquer la route à suivre. Néanmoins, on a bien souvent qu'une très vague idée de la route à prendre. Si certains loueront cette décision en trouvant que c'est une merveilleuse idée, qui vous incite à explorer et à prêter attention à chaque détail. Après tout, les marqueurs de quêtes qu'on retrouve partout dans les jeux à monde ouvert ont tendance à amoindrir le plaisir de la découverte. Mais on pense aussi à ceux qui ont détesté de tout leur être la célèbre quête de la Triforce dans The Wind Waker, qui vous forçaient à traverser toute la map pour trouver des pièces de la Triforce en ne vous donnant que très peu d'indices. 

Cependant, si cette quête était si énervante dans Wind Waker c'était principalement car jusqu'à ce point du jeu, le joueur était constamment pris par la main et que soudainement, le jeu lui demandait d'utiliser sa tête pour résoudre des énigmes, ce qui était particulièrement frustrant. Alors que du côté de Breath of the Wild, l'exploration et la découverte constituent le coeur du jeu. Alors oui, l'expérience peut être assez déstabilisante au début mais après quelques heures on commence à se sentir à l'aise, impatients de découvrir ce qui nous attend. Néanmoins, ce point devait être mentionné car certains joueurs habitués aux marqueurs de quêtes et aux parcours balisés pourront peut être trouver ce côté "brut de décoffrage" assez frustrant. 

The Legend of Zelda: Breath of the Wild Switch
The Legend of Zelda: Breath of the Wild n'est pas simplement un nouveau départ pour la franchise Zelda, c'est aussi un nouveau départ pour Nintendo. Jamais auparavant la firme de Kyôto n'avait accouché d'un jeu aussi immense, captivant et plein de vie, et rien que pour cette raison le titre mérite le détour. Plus encore, en dehors des considérations techniques, le jeu n'a absolument pas à rougir aux côtés de Skyrim et The Witcher 3 en tant qu'open-world. On pourrait même aller jusqu'à dire qu'il s'agit du meilleur Zelda en 3D jamais conçu, ce qui n'est pas rien après Ocarina of Time et autres The Wind Waker. Chaque mécanique existante dans les anciens Zelda a été améliorée, et le jeu regorge d'idées nouvelles. 

Néanmoins, les changements apportés attireront sans nul doute un certain nombre de détracteurs. Ceux qui d'ordinaire évitent les jeux difficiles comme Dark Souls ou qui ont pesté en jouant au premier Zelda le trouveront peut être un peu trop brutal, surtout lorsqu'on le compare aux épisodes récents de la franchise. De même, ceux qui sont rebutés par le genre open-world pourront vite se sentir perdus, surtout lorsque les marqueurs de quêtes et autres indices n'assurent que le minimum syndical. Mais Eiji Aonuma et ses développeurs ne sont pas idiots, et ont crée une expérience qui se concentre totalement sur le plaisir de la découverte. Et ceux qui accepteront ce virage se retrouveront très vite immergés dans ce monde, tant de nombreuses surprises les attendent tout au long de cette aventure. 

Test de The Legend of Zelda: Breath of the Wild (Switch)

Les plus

+Un jeu qui revient à l'essence même de la série, où l'exploration est le maître mot
+Le monde d'Hyrule et son game design peaufiné à l'extrême
+De bonnes idées piochées dans une décennie de jeux à monde ouvert
+La direction artistique incroyable
+

Les moins

-La difficulté et le manque d'indices sur la progression pourrait laisser certains joueurs sur le carreau
-L'aliasing et les baisses de framerate qui s'invitent à la fête
10
The Legend of Zelda: Breath of the Wild est sans aucun doute un des plus grands jeux de la franchise, mais aussi et surtout un des meilleurs jeux de cette décennie. En revenant à l'essence même de la saga et en la combinant à toutes les avancées techniques de ces dernières années en matière de jeu en monde ouvert, Nintendo a accouché d'un chef d'oeuvre du jeu vidéo auquel on parlera encore pendant très longtemps.
médaille de platine
La note du test est sur un score maximal de 10.
Amazon

Ajouter un commentaire

Inscrivez-vous pour enregistrer votre pseudo et pour que vos commentaires apparaissent immédiatement !
Votre commentaire :

L'avis des joueurs sur The Legend of Zelda: Breath of the Wild

Soyez le premier à donner votre avis sur The Legend of Zelda: Breath of the Wild !