Warfriends est un habile mélange de tous les marronniers que l'on trouve habituellement dans les jeux mobiles. Un peu de cover-shooting par ci, un peu d'éléments de tower-defense par là, le tout saupoudré par un système d'énergie, d'unités upgradables et même d'un soupçon de gestion de deck façon Clash Royale. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que cela fonctionne. Enchaîner les batailles en PvP devient vite addictif, et on se retrouve vite à améliorer sans cesse ses unités. D'autant plus qu'à côté de sa dimension multijoueurs, on trouve aussi un mode campagne plutôt fourni en contenu. 

Le jeu se joue principalement à la manière d'un third-person shooter. On y contrôle un héros pouvant passer d'une couverture à une autre, ce qui s'exécute via un simple swipe vers la gauche ou vers la droite. Pour tirer, il suffît de tapoter une cible tandis qu'une pression plus longue permettra de déclencher un tir spécial. La particularité du gameplay est que notre héros dispose d'unités de soutien contrôlées par l'I.A. Ces unités pourront être améliorables grâce à l'énergie obtenue en dézinguant vos ennemis, et chacune a un rôle bien distinct. Si elle se déploient automatiquement sur le terrain, il est aussi possible de les envoyer dans un ordre spécifique. Un système intéressant qui ajoute une dimension tactique pas désagréable, surtout que le jeu n'est pas en reste côté action avec des affrontements souvent explosifs. Car le but est bien entendu d'éliminer l'équipe de l'héros adverse, ce qui est plus facile à dire qu'à faire étant donné que vous ne disposez que d'un temps limité. 

En marge des modes multijoueurs, on peut noter la présence d'un mode solo proposant des batailles de type Horde. Si ce mode n'est clairement pas aussi intéressant que le PvP, il se révèle assez divertissant et permet de débloquer des récompenses plutôt pratiques à utiliser en multi. Tout ceci s'imbrique dans un jeu plutôt fun qui saura parfaitement vous occuper ou vous faire perdre gentiment votre temps. Si Warfriends n'est pas parfait et que sa direction artistique manque parfois de charme, le titre d'About Fun est cependant très plaisant. Bien sûr, il ne vous scotchera pas à votre écran des heures durant mais reste très sympa à picorer le temps d'une partie ou deux. Et puis il est toujours agréable d'humilier ses amis avec un grand sourire aux lèvres.