Après des mois de rumeurs et de nombreuses fuites ne laissant finalement aucune place à la surprise, Motorola, racheté par Google en 2011, a levé le voile sur son Moto X, un smartphone élaboré en étroite collaboration avec son nouveau propriétaire et qui devrait signer les bases d’une relance du célèbre constructeur américain.

Mais contrairement à ce que l’on pouvait attendre, Motorola ne fait pas une course à la puissance et proposer un smartphone de milieu de gamme, loin de ce que l’on est habitué à côtoyer dans les hautes sphères, aux côtés de l’iPhone 5 et de l’Xperia Z. On est donc face à un mobile possédant un écran de 4,7 pouces AMOLED, affichant une résolution HD. Pour faire tourner Android 4.2, il possède en son cœur un chipset spécialement développé par Motorola et baptisé X8, et propose un processeur dual-core Qualcomm cadencé à 1,7GHz. Il est compatible H+ et 4G (américaine), NFC, possède à l’arrière un capteur 10 mégapixels permettant de filmer en full-HD (2MP en façade). Une configuration intéressante et personnalisée par Motorola, ce qui lui assure, selon son géniteur, une autonomie de 24h en utilisation « mixe ». C’est confortable, et cela devrait être largement mis en avant dans la campagne marketing qui pourrait battre des records. Au niveau des « plus » apportés par Google en personne, il y a Google Now qui peut écouter vos requêtes sans une intervention manuelle de votre part, même s’il est verrouillé. L’autre gadget sympathique se situe au niveau de la personnalisation. Il est en effet possible de faire son choix parmi plus de 500 combinaisons. On peut modifier la façade avant (en noir ou blanc), la coque arrière (avec 18 coloris), la couleur des boutons et du cerclage du capteur arrière (7 choix), et même graver un petit mot au dos du smartphone.

Le Moto X de Motorola n’a pas encore de date de sortie en Europe, mais il sera lancé aux États-Unis chez la plupart des opérateurs (AT&T, Sprint, T-Mobile et Verizon) à 199$ pour le modèle 16Go et 249$ pour le modèle 32Go, avec abonnement.

 

Subscribe to Pocket Gamer on