Annoncé durant l’E3 2013, Trials Frontier a cependant attendu les Ubisoft Digital Days pour se présenter plus officiellement avec une démo jouable. Voici nos premières impressions.


Image de Trials Frontier - le jeu iPhoneLes jeux de motocross à base de défis acrobatiques sont légion sur toutes les plateformes, du PC à la Xbox 360 en passant par la PS Vita et la 3DS, et iOS n’échappe bien évidemment pas à la règle. Alors pour tenter de se démarquer de cette véritable jungle, les développeurs de RedLynx proposeront en début d’année prochaine sur iOS et Android un certain Trials Frontier. Le postulat de départ est le même que tous les autres jeux du genre : vous être pilote de motocross et devez maitriser votre véhicule dans des défis de plus en plus corsés. Mais la démo que nous avons pu essayé en compagnie de ses géniteurs avait plus d’un atout dans sa manche pour nous mettre l’eau à la bouche à commencer par son petit côté jeu de rôle assumé qui apporte un certain plus à l’univers du jeu. Image de Trials Frontier - le jeu iPhoneCar Trials Frontier n’est pas qu’un jeu où l’on enchaine les défis invraisemblable : on évolue en effet sur une carte au sein de laquelle on rencontre différents personnages. Personnages avec qui il faudra converser pour tenter de recevoir des missions, et si vous les réussissez, vous aurez droit à davantage de choix auprès de ces derniers. Mais les choix de PNJ que vous ferez au fur et à mesure de votre aventure auront un impact sur votre destinée tout entière. En effet, certains protagonistes refuseront de vous adresser la parole car vous avez choisi un autre à sa place avant de lui parler. Une donnée qui fait que chaque partie de Trials Frontier est générée par l’utilisateur et comporte surtout une certaine part d’aléatoire. En mode debug, on pouvait voir le développeur manipuler les liens entre les personnages que l’on pouvait croiser et il y en avait littéralement une bonne centaine. Image de Trials Frontier - le jeu iPhoneEt lorsque l’on vous disait qu’il y avait une petite part de RPG, il ne s’agissait pas uniquement de ce système de dialogue, puisque l’on a également la personnalisation de son coureur qui gagne en niveau grâce à de l’expérience, mais aussi à la customisation de sa moto, l’achat de modèles différents (il y en aura 9 au lancement). Pour cela, il vous faudra de l’argent, et mauvaise nouvelle pour les allergiques : Trials Frontier sera un jeu free-to-play que l’on nous promet «  très soft, pas de pay-to-win ». Une donnée qu’il faudra confirmer, mais qui est surtout liée à deux types de monnaie : celle que l’on gagne avec les défis, et l’autre que l’on peut débloquer via des achats in-app (des sortes de diamants) et qui peuvent de temps en temps être remportés en jeu. On espère vraiment que ce système évitera les temps morts (nécessaires pour d’éventuelles réparations) que l’on peut retrouver dans Real Racing 3. Image de Trials Frontier - le jeu iPhoneEnfin visuellement, Trials Frontier fait le job. C’est plutôt joli et détaillé, ça tourne en 60FPS (sur un iPad Mini), les pistes sont bourrées de petits détails qui peuvent faire chuter votre pilote ou au contraire l’aider dans son exploit. Et rassurez-vous si vous êtes un pro de ce genre de titre : certains niveaux sont déjà annoncés comme « réservés aux hardcores » et qui sont, comme on a pu le constater, vraiment corsés, mais pas pour autant impossible. Ils demandent en effet une maitrise parfaite des commandes tactiles, de l’accélération ou des figures à effectuer pour toujours impressionner le public ou vos amis via des partages d’exploits, de succès et de scores via les réseaux sociaux, ainsi qu’un ghost pour des parties asynchrones endiablées.

Trials Frontier sortira en début d’année prochaine sur iOS et Android.

Subscribe to Pocket Gamer on