Après le jeu de réflexion, le jeu de construction, et le jeu de kart, Rovio s’attaque à un nouveau segment du jeu vidéo en compagnie de sa licence Angry Birds : le jeu de rôle.

Image de Angry Birds Epic - le jeu iPhoneAutant être honnête avec vous : Angry Birds Epic fut une sacré surprise lorsqu’il fut annoncé la semaine dernière. Le jeu de rôle est sans aucun doute le dernier genre au sein duquel on s’attendait à voir débarquer les célèbres oiseaux en colères de Rovio, ainsi que les cochons verts, juste après le first-person shooter et l’indie-game expérimental. Côté ambiance, on fait une nouvelle fois office de témoin face à une terrible bataille se jouant entre les oiseaux et les cochons qui tentent de s’approprier des œufs au sein de combats au tour par tour, semblable à ceux que l’on trouve dans les jeux Dragon Quest et Pokemon. Il n’y a cependant pas de monde à explorer ici. Vous choisissez les batailles sur une carte et vous vous déplacez de rencontre en rencontre le long d’un chemin qui fait le tour d’une île qui a la tête d’un porc. Les victoires vous permettent de débloquer des oiseaux et de remporter le trésor. Image de Angry Birds Epic - le jeu iPhoneLe système de combat est assez simple. Il vous suffit de toucher un oiseau avec votre doigt pour le glisser sur le cochon que vous voulez attaquer, ou d’appuyer sur un autre pour qu’il se défende, ou même glisser deux oiseaux à la fois afin d’effectuer un mouvement coopératif. C’est, de façon surprenante, un RPG très traditionnel, sans le rythme et le challenge d’un Mario & Luigi, ou le tactique Active Time de Final Fantasy. C’est juste eux équipes qui se battent poliment dans une arène. Mais il y a toutefois suffisamment de profondeur pour vous garder éveillé. Certains ennemis vont ainsi cibler certains oiseaux en particulier, et il faudra parfois un poil de stratégie pour réussir son coup ou sa défense. Et vous disposez en outre d’une variété de mouvements à votre disposition. Image de Angry Birds Epic - le jeu iPhoneMais Angry Birds Epic est aussi un jeu free-to-play. Vous pouvez payer pour relancer votre équipe si celle-ci tombe au combat, et vous pouvez acheter un Golden Chili, autrement dit un bonus qui vous offre un boost de dégât sur votre première attaque. Il y a de la forge et de l’alchimie pour faire de nouvelles armes et des potions. Pour obtenir des ingrédients, il faut terminer les combats et leurs objectifs, mais vous pouvez aussi les acheter avec de l’argent réel, surtout que les ingrédients sont donnés de manière aléatoire, basés sur un jet de dé, mais là encore, il est possible de payer pour le relancer. Un free-to-play classique en homme, mais notez qu’il n’y a toutefois aucun système d’énergie, vous pouvez donc jouer sans limites de temps. Ce qu’on retient de Angry Birds Epic malgré tout, c’est qu’il s’avère plutôt fun. Ce n’est pas un RPG très profond certes, mais il y a de quoi faire, et l’aspect freemium ne semble pas aussi mauvais que Angry Birds Go !.

Angry Birds Epic est actuellement en soft-launch au Canada et en Océanie, il sortira prochainement partout dans le monde sur iOS, Android et Windows Phone.

Subscribe to Pocket Gamer on