Hier, la firme Apple a fait savoir qu'elle retirait Fortnite, le célèbre battle royale d'Epic Games, de son App Store. Google a très rapidement suivi en faisant la même chose avec son Google Play. La raison ? Une histoire de gros sous, comme bien souvent dans ces cas-là.

Subscribe to Pocket Gamer on

Si vous n'êtes pas familiers avec Fortnite, sachez que vous pouvez acheter au sein du jeu des V-Bucks : il s'agit d'une monnaie virtuelle servant à acheter tout un tas de choses, comme des tenues, des emotes ou encore des pioches. Jusque là, tout va bien. Sauf que Apple et Google prennent tous deux une grosse commission sur les transactions, à savoir 30%, ce qui ne plaît plus du tout à Epic Games. Récemment, les développeurs ont ainsi rajouté une nouvelle option dans leur jeu, qui permet d'envoyer directement son argent au studio. Et comme si ça ne suffisait pas, ce système se montre plus intéressant pour le joueur puisqu'il le fait payer moins cher. Par exemple, un achat à 9,99€ passe à 7,99€.

Face à cette provocation, Apple et Google ont donc, comme dit plus haut, décidé de purement et simplement supprimer Fortnite de leurs stores respectifs. En réponse à ce retrait, Epic Games a tout d'abord diffusé une version parodique de la pub 1984 d'Apple (que vous pouvez retrouver juste ci-dessous), pour ensuite rajouter qu'une plainte avait été déposée et que tout cela se réglerait dans les tribunaux, sauf accord à l'amiable bien entendu. De son côté, Google semble plus souple et se dit ouvert aux négociations, mais même punition : Epic Games a déposé une plainte contre la firme.

Subscribe to Pocket Gamer on

Difficile pour l'heure de savoir comment toute cette affaire va se terminer, mais rappelons que Fortnite est aussi disponible sur d'autres supports, notamment sur Nintendo Switch.